14 janvier 2017 Marc

Gouttes d’eau

Une séance « one shot » un peu spéciale : un seul appareil photo pour un projet collectif. Tout le monde a pu participer et tenter de capturer l’instant idéal : l’impact d’une goutte d’eau !

Pour ce genre de photographie, deux façons de procéder : la science , ou la chance.

La science voudrait que l’on définisse précisément le moment de la chute de la goutte d’eau et la quantité de liquide, à l’aide de vannes interfacées avec l’appareil , ou encore que  l’appareil soit scientifiquement déclenché au bon moment sur des critères de son (l’impact de la goutte) ou de mouvement (couper un faisceau laser…).  Tout ceci nécessite un budget que nous n’avons pas, aussi nous avons fait confiance à la chance, et à la répétabilité de l’opération que nous offre la photo numérique. Plus de 150 photos ont été prises, pour en extraire la quinzaine que vous pouvez voir ci-dessous.

Çà ne nous a pas empêché de faire une séance constructive, ou nous avons parlé matériel (objectif macro, télécommande radio, déclenchement de flash à distance) mais aussi éclairage  (flash sur le fond blanc pour éclairer la goutte en transparence) et couleurs (d’abord flash nu, puis changement de la balance des blancs, puis mise en place de filtre coloré sur le flash, pour enfin arriver à la coloration de la lumière par le rebond de l’éclair sur un fond coloré plutôt que blanc… ).

Très peu de retouche sur ces images, en dehors de recadrage et d’un peu de saturation.

[envira-gallery id= »10584″]