Nos photos et vidéos "behind the scene"

Les coulisses du club

Go !

le photographe Yann DATESSEN cherche des modèles pour son projet sur les traces de Rimbaud

Les élèves du lycée Chanzy sont invités à poser pour le photographe Yan DATESSEN (yanndatessen.fr ) dans le cadre de son projet  Rimbaud. Yann sera dans les Ardennes du 19 au 24 février 2018 (la semaine précédent les vacances d’hiver) et cherche des modèles pour des séances d’une à deux heure(s), au lycée ou au bord de la Meuse, seul ou en petit groupe. 

Renseignements et prise de rendez-vous via M. BEGUIN (club photo / service intendance) . 


 

Présentation du projet par  Yann DATESSEN

Lorsqu’un lycéen Carolopolitain s’est promis, peut-être un matin d’hiver, en allant en cours, de changer les choses, tout va y passer : pas seulement la poésie mais aussi la pensée, l’amour et même la vie. Quelques années plus tard, obstinément, furieusement, bravant les pires périls, il part loin, très loin, en Afrique, et troque sa lyre pour un silence douloureux dont la littérature occidentale ne se remet toujours pas…

Un siècle et demi plus tard, ceux et celles qui ont l’âge de ses premières fugues, ses premiers vers, ses premières explorations, à quoi rêvent-ils ? À quoi ressemblent aujourd’hui les paysages, les couleurs, les ciels, les visages, les peuples qui ont jalonné ses pas fiévreux ?

C’est pour répondre à ces questions que le photographe Yann DATESSEN revient sur les itinéraires rimbaldiens. Portraits des villes, portraits des champs, portraits de mers, portraits de déserts, portrait des chemins, portraits des routes, portraits d’adolescents, portraits de voyageurs, portraits lointains et portraits intimes, des portraits pour rimer avec le regard bleu de celui qui voulait tout réinventer mais sans jamais cesser de marcher…

Vous êtes né(e)s, habitez ou êtes scolarisé(e)s à Charleville-Mézières, vous avez entre 16 et 20 ans, le photographe vous propose de réaliser votre portrait et d’évoquer grâce à lui le souvenir du poète aux semelles de vent.

C’est la rentrée !

Première séance du club photo, édition 2017-2018

mercredi 13 septembre 2017 à 13 en salle Chanzy. 

Venez nous rencontrer et vous inscrire (pas de panique si vous ne pouvez pas être là, vous pourrez encore le faire lors des prochaines séances !)

Au programme cette année, des projets ambitieux, de la culture, des surprises… Sans dévoiler le planning, voici quelques concepts qui seront explorés cette année :

  • Récupérez immédiatement le vieil appareil photo de tonton René, car ce sera un accessoire indispensable lors du cycle argentique, qui entre cette année dans la case « obligatoire » ! La pratique de la photographie avant les pixels vous fera voir la photo sous un angle que vous ne soupçonnez même pas, alors accrochez-vous 🙂
  • Nous voulons que nos photos vivent un peu plus que les 20 secondes nécessaires à ce qu’elles disparaissent des time line de nos visiteurs. Aussi, nous avons dans l’idée d’éditer notre propre magazine photo !

A très bientôt

Gouttes d’eau

Une séance « one shot » un peu spéciale : un seul appareil photo pour un projet collectif. Tout le monde a pu participer et tenter de capturer l’instant idéal : l’impact d’une goutte d’eau !

Pour ce genre de photographie, deux façons de procéder : la science , ou la chance.

La science voudrait que l’on définisse précisément le moment de la chute de la goutte d’eau et la quantité de liquide, à l’aide de vannes interfacées avec l’appareil , ou encore que  l’appareil soit scientifiquement déclenché au bon moment sur des critères de son (l’impact de la goutte) ou de mouvement (couper un faisceau laser…).  Tout ceci nécessite un budget que nous n’avons pas, aussi nous avons fait confiance à la chance, et à la répétabilité de l’opération que nous offre la photo numérique. Plus de 150 photos ont été prises, pour en extraire la quinzaine que vous pouvez voir ci-dessous.

Çà ne nous a pas empêché de faire une séance constructive, ou nous avons parlé matériel (objectif macro, télécommande radio, déclenchement de flash à distance) mais aussi éclairage  (flash sur le fond blanc pour éclairer la goutte en transparence) et couleurs (d’abord flash nu, puis changement de la balance des blancs, puis mise en place de filtre coloré sur le flash, pour enfin arriver à la coloration de la lumière par le rebond de l’éclair sur un fond coloré plutôt que blanc… ).

Très peu de retouche sur ces images, en dehors de recadrage et d’un peu de saturation.

[envira-gallery id= »10584″]

 

 

 

Portes ouvertes 2016 : photo de mode

Tous les ans lors des portes ouvertes, les membres du club photo montrent aux visiteurs ce qu’ils font, non seulement en montrant leur production mais aussi en prenant part à un atelier en temps réel sur un thème choisi. Chaque photographe prend un créneau et invite un modèle.

 

Après « High Key » en 2013, « Low Key » en 2014 et « Couleurs » en 2015, cette année le thème était : Photo de mode.

[envira-gallery id="10497"]

Double exposition

Ce projet met en scène un procédé hérité de la photographie argentique, où la double exposition était à l’origine une mauvaise manipulation, créant la sur-impression sur le film de plusieurs photos. Les photographes se sont bien vite emparés de ce procédé à des fins artistiques, créant des images fantomatiques

Désormais c’est dans un logiciel de retouche d’image que l’assemblage se fait, et le choix des deux photos est crucial pour que le mélange fonctionne…

[envira-gallery id= »10482″]

Halloween

La période d’ Halloween est toujours une bonne excuse pour faire de la photo costumée. Cette année, seuls les « anciens » semblaient intéressés (c’est à dire les élèves déjà présents l’an dernier) aussi c’est en groupe restreint que nous avons organisé cette séance, un soir.

Plutôt que d’inviter des modèles, nous avons pris le partie de nous photographier nous-même, chacun son tour, puis de faire une photo de groupe.

A venir : Le making-of vidéo de la soirée !

[envira-gallery id= »10466″]